biblidoczen

Bienvenue dans l’espace relationnel du quotidien perso et prof. doc

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 janvier 2007

12 janvier, 2007

LOGICIEL DE REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE : END NOTE

Classé dans : LOGICIEL END NOTE — Daniel MICHEL @ 9:56

Introd. Liens ???Problème

Gérer des références bibliographiques

Stage END NOTE 7 : logiciel de gestion de références biblographiques
http://www.bib.umontreal.ca/LGB/default.htm

URFIST : Stage fait.. doc à mettre en forme

http://www.uhb.fr/urfist/Supports/EndNote/endnote.htm

sites …

zotero

puzzle firefox

Plugin pour le navigateur Firefox. C’est un outil de gestion bibliographique gratuit et open source, qui permet de collecter, gérer et exporter des références bibliographiques.

Télécharger Zotero
Aide en ligne Zotero

Guide d’utilisation

 

 

THESE :préparation

Classé dans : THESE : PREPARATION — Daniel MICHEL @ 9:54

bu10.jpgzoneombre.jpgisgmp1.jpgbusaulcy.jpg

LE BUREAU DE LA VIE DOCTORALE

A l’actu…danielimages.jpg

Nouveau pour comprendre le circuit des thèses NANCY-METZ….Notre journée sur les thèses électroniques du 26 mars 2009 à Nancy…Toutes les infos ici bientôt !

THESE :préparation dans THESE : PREPARATION ppt circuit1thseslorraine.ppt

 

…/…

Un bureau de la vie doctorale – BVD – Pour qui ? Pourquoi?

http://www.univ-metz.fr/UPV-M/Haut/Menu-principal/recherche/bureau-de-la-vie-doctorale

 

Du nouveau au BVD. depuis le 1 mars 2009…Un seul guichet de gestion du SRED Université de Metz

 

Formulaires et procédures

Vous trouverez ici toutes les procédures ainsi que tous les formulaires nécessaires dans vos démarches d’inscription en 1ère année, de réinscription en 2ème et 3ème année, d’inscription supplémentaire en 4ème année et plus, de dérogation master, de cotutelle… Egalement sont disponibles la charte des thèses et le formulaire du fichier central des thèses.

PROCEDURES

FORMULAIRES

 

————————————————————————————————————————–

Pour vous qui souhaitez continuer votre cursus d’études supérieures en préparant un doctorat au sein d’une équipe de recherche : vous trouverez ici un certain nombre d’informations qui vous aideront dans votre démarche concernant les procédures administratives, les aides financières, les aides à la mobilité, mais aussi la préparation de votre projet professionnel.

 

Le B.V.D., localisé au Service de la Recherche et des Etudes Doctorales (SRED)- Maison de l’université, essayera de répondre à vos questions, afin de faciliter le déroulement de vos démarches pour mener à bien votre projet de thèse.

 

Doctorat et projet professionnel

 

Vous avez préparé un Master (ou D.E.A.) et souhaitez poursuivre en thèse.

 

Qu’est-ce que le doctorat ?

 

Le doctorat est une formation par la recherche, à la recherche et à l’innovation, qui peut être préparé en formation initiale ou en formation continue.
Le diplôme national de docteur confère le grade de docteur, dans la cadre du schéma LMD.
Il consacre les compétences acquises par plusieurs années d’expérience dans une unité de recherche.
Pour l’essentiel, la formation doctorale consiste en une pratique de la recherche encadrée par un chercheur confirmé.
La thèse ouvre la voie à différents types de carrière dans le secteur de l’enseignement supérieur, dans le secteur public ou dans le secteur privé.

 

Les études doctorales comportent une formation à la recherche dans le cadre d’un travail de recherche dans un laboratoire reconnu, formation complétée par des enseignements dispensés en général pendant les 2 premières années de thèse, des séminaires et diverses manifestations scientifiques, la troisième année étant plus précisément réservée à la rédaction de la thèse.

 

Une anticipation est par ailleurs nécessaire pour votre future insertion socio-professionnelle.
Cette question doit être évoquée dès l’inscription en thèse avec le directeur de thèse qui est le premier interlocuteur du doctorant.
Les séminaires organisés par l’Ecole Doctorale apportent par ailleurs des réponses aux questions d’avenir que peut se poser le doctorant.

 

Enfin, un temps de réflexion sur l’insertion professionnelle du doctorant est efficacement organisé en Lorraine, chaque automne, par une ou deux sessions de « Doctoriales » en association avec le C.I.E.S. (Centre d’Initiation à l’Enseignement Supérieur).
Ces doctoriales ont pour but d’aider les doctorants à prendre conscience des atouts de leur formation par la recherche et à élaborer leur projet professionnel en fonction de leurs souhaits et de leurs aptitudes.

 

N’hésitez-pas à nous contacter et à nous faire part de vos remarques sur vos attentes et le contenu de ces pages d’information …

 

LES ECOLES DOCTORALES

 

Définition, structure

 

Les Ecoles doctorales sont la seule porte d’entrée aux études doctorales : elles encadrent la totalité du cycle doctoral.
L’Ecole Doctorale se veut l’école de tous les doctorants. Elle a pour mission d’informer, d’aider, et de suivre les étudiants tout au long de leur cursus, selon les principes contenus dans la Charte des Thèses (40 Ko) .
Les Ecoles doctorales concourent à la mise en cohérence et à la visibilité internationale de l’offre de formation doctorale des établissements ainsi qu’à la structuration des sites.

 

Pour être accréditée, une Ecole Doctorale doit être reconnue dans le cadre des contrats quadriennaux de développement de la Recherche et des Etudes Doctorales conclus entre le Ministère de l’Education Nationale et les Etablissements d’enseignement supérieur. Chaque Ecole Doctorale est rattachée à titre principal à une Université ou à un Etablissement habilité à délivrer le doctorat.
Elle est dirigée par un directeur nommé par le Président de l’Université après avis du Conseil Scientifique et du Conseil de l’Ecole doctorale. Le directeur de l’Ecole Doctorale est assisté d’un conseil composé de 12 à 26 membres, et à hauteur de 20% de doctorants appartenant à l’Ecole Doctorale, élus par leurs pairs.

 

Le Conseil de l’école adopte le programme d’actions de l’Ecole Doctorale et doit se réunir au moins trois fois par an.
L’ Ecole Doctorale fédère un ensemble d’équipes de recherche qui prennent en charge la formation et le devenir des doctorants en leur offrant un encadrement scientifique de haut niveau ainsi qu’une préparation à l’insertion professionnelle. C’est un lieu de formation à et par la recherche.
Elle prépare à l’obtention du Doctorat d’Université – le D de L.M.D.

 

Rôle, objectifs

 

L’Ecole doctorale vise à élargir la formation des doctorants afin de développer de nouvelles possibilités d’ouverture tant vers les thèmes de recherche développés dans l’université, que vers le monde extérieur à l’université, formation se déroulant dans le cadre d’un laboratoire habilité, et complétée par des enseignements dispensés en général pendant les deux premières années de thèse.

 

Ses objectifs peuvent se définir en ces quelques points :

 

Préparer

 

la poursuite en thèse des étudiants de Master:
- choix des doctorants fondé sur des critères explicites et publics
- information sur les projets de thèses et les financements,
- gestion des allocations attribuées par le ministère.

 

Coordonner

 

l’accueil des doctorants et le suivi de leur cursus, dans le respect de la Charte des Thèses :
- autorisation d’inscription en début de thèse,
- avis sur les dossiers de demande de dérogation pour l’inscription en thèse,
- propositions de jurys de thèse, autorisation de soutenance à la fin de la thèse.

 

Garantir

 

la réunion des conditions scientifiques, matérielles et financières permettant le bon déroulement des travaux de recherche.

 

Favoriser :

 

- la préparation de thèses sur des thèmes pluridisciplinaires,
- les contacts scientifiques à tous les niveaux (journées « jeunes chercheurs », rencontres doctorales, séjours à l’étranger),
- l’intégration du doctorant dans des programmes de recherche internationaux, ou conventions de coopération et congrés internationaux.
- l’aide à présentation, exposition et discussion des travaux dans les ateliers.

 

Délivrer :

 

- une formation intégrée de haut niveau sous forme de cours, journées d’études, séminaires…

 

Proposer

 

- des formations complémentaires scientifiques et techniques en vue de l’acquisition d’une culture scientifique élargie.

 

Promouvoir

 

l’insertion professionnelle des doctorants par :
- l’ouverture au milieu de l’entreprise,
- la participation aux «Doctoriales »,
- la valorisation de la formation par la recherche,
- la préparation à la recherche d’emploi,

 

Définition et Statuts du Doctorant

 

LES ETUDES DOCTORALES

 

Cf arrêté du 07 août 2006 – texte 22 – relatif à la formation doctorale
Cf arrêté du 07 août 2006 – texte 24 – relatif aux modalités de dépôt, de signalement, de reproduction, de diffusion et de conservation des thèses … présentés en soutenance…

 

Définition

 

L’arrêté du 07 août 2006 (textes 22-24) relatif aux études doctorales s’inscrit dans le cadre de la mise en place des nouvelles dispositions liées à la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur dans lequel les études doctorales ont naturellement vocation à s’inscrire.

 

La formation doctorale est organisée au sein des Ecoles Doctorales. Elle consiste en une formation par la recherche, à la recherche et à l’innovation, qui peut être accomplie en formation initiale ou continue. Elle constitue une expérience professionnelle de recherche, sanctionnée, après soutenance de thèse, par la collation du grade de docteur.

 

Les études de thèse se caractérisent ainsi :
D’une part, une formation à la recherche dans le cadre d’un travail de recherche dans un laboratoire habilité, formation complétée par des enseignements dispensés en général pendant les 2 premières années de thèse, des séminaires et diverses manifestations scientifiques.
D’autre part, une préparation à l’insertion dans le monde professionnel tant public que privé, assurée par l’organisation de séminaires d’information, de rencontres, de stages avec les divers acteurs de la vie socio-économique.
Enfin, une ouverture européenne et internationale des études doctorales dans le cadre de coopérations avec des établissements d’enseignement supérieur étrangers, voire de co-tutelles internationales de thèse .

 

Candidature et sujet de thèse

 

Le Directeur de thèse définira en concertation avec le candidat, un sujet de thèse et en assurera le suivi. Il sera défini avec le maximum de précision.
Préhension du choix du sujet :
Interrogez-vous sur la façon dont vous aimez travailler (solitaire, en équipe…)
Si vous vous sentez attiré vers un sujet, un type de travail, vérifiez votre ressenti en discutant avec le plus grand nombre de personnes de l’équipe que vous allez intégrer, et plus particulièrement avec votre futur directeur de thèse. Ceci permettra de vous situer dans votre futur contexte de travail de recherche (conditions matérielles, horaires, etc).
En vue de votre inscription, vous déposerez auprès du directeur de l’Ecole Doctorale une proposition de sujet de recherche, définie en accord avec votre directeur de thèse.

 

_Le Fichier Central des Thèses_ enregistre les sujets de thèses de doctorat en préparation dans les universités françaises et les établissements d’enseignement supérieur habilités à délivrer des doctorats dans les disciplines suivantes : Lettres, Sciences Humaines et Sociales, Droit, Sciences Politiques, Sciences Economiques et de Gestion… La centralisation nationale des thèses de doctorat permet aux étudiants et aux enseignants, et plus largement à l’ensemble de la communauté scientifique, d’avoir une connaissance aussi exacte que possible de l’état de la recherche dans une discipline, un domaine d’étude ainsi que sur un thème précis.

 

La plupart des sujets de thèses sont proposés aux étudiants de master vers mai et juin, certains peuvent l’être en cours d’année.
Cependant, si vous n’avez pas la possibilité de poursuivre en thèse dans votre laboratoire d’accueil de Master (ou de DEA), pour les filières scientifiques, il vous faudra prospecter par vous-même, dans un premier temps auprès des laboratoires de l’Ecole Doctorale.

 

La préparation d’une thèse requiert la présentation d’un dossier de type pédagogique à l’attention de votre futur directeur de thèse, du directeur de l’école doctorale de rattachement, et du directeur de laboratoire.
Votre curriculum vitae devra faire apparaître votre cursus d’études supérieures, les sujets de stages et mémoires et surtout les techniques que vous avez utilisées lors de vos stages.
Dans certaines Ecoles Doctorales, il peut vous être demandé d’y joindre une lettre de motivation manuscrite dans laquelle vous développerez votre projet professionnel.
Vous pourrez aussi ajouter à votre dossier, vos mémoires de Master (ou D.E.A.) ainsi que des lettres de recommandations d’enseignants et d’encadrants.
Avant votre entretien avec le directeur de recherche, n’hésitez pas à vous documenter sur le laboratoire (thématiques de recherche, techniques utilisées…) Il sera aussi très apprécié que vous ayez fait un peu de bibliographie sur le sujet qui vous est proposé (ou que vous souhaitez proposer).

 

Statuts

 

Le doctorant dispose donc d’un « double statut » durant la préparation son diplôme : il doit s’inscrire comme étudiant à l’Université, mais les activités qu’il poursuit en qualité de jeune chercheur lui permettent de faire partie intégrante de l’équipe d’accueil (pris en compte dans le personnel du laboratoire…..)

 

Une possibilité est offerte aux doctorants salariés: l’inscription en Formation Continue qui génère le statut de « stagiaire de formation continue ».

 

Le doctorant salarié a le choix de s’inscrire en thèse soit en formation initiale soit dans le cadre de la formation continue, dans le respect des dispositions ci-dessous.
Pour l’Université Paul Verlaine-Metz, relève du statut de la formation continue :
.Toute personne ayant interrompu ses études initiales depuis au moins deux ans et étant engagée dans la vie active ou s’y engageant.
.Toute personne engagée dans la vie active ou s’y engageant (même si la durée d’interruption des études initiales est inférieure à deux ans) et qui en fait la demande. Si tel devait être votre cas, nous vous conseillons de vous mettre directement en rapport avec le Service Commun de la Formation Continue (S.C.F.C.) de l’Université Paul Verlaine-Metz qui vous donnera la teneur exacte des conditions d’inscription.

 

Carte d’étudiant :
(cf doctorale/bvd/inscriptionthese/laprocedure/index.html>démarches administratives) A la sortie de votre Master (ou D.E.A.) la première démarche pour avoir un «passeport»_ valide, est l’inscription en thèse dans votre Université.
Vous aurez à compléter un dossier d’inscription administratif en thèse auquel vous joindrez les différentes attestations vous autorisant à vous inscrire.
(Lien rubrique procédure administrative)
Votre carte d’étudiant vous offrira de nombreux avantages :
- accès à la formation, modules de thèse…
- carte d’accès au campus universitaire
- accès à l’information (B.U, abonnements, ….)
- œuvres universitaires du C.R.O.U.S.
- sport universitaire
Couverture socialeLa deuxième démarche est de justifier d’une couverture sociale pour l’année universitaire.
Liens utiles :
MGEL,
LMDE,
Sécurité sociale,
Pôle Universitaire Européen Lorrain.

 

  • Vous avez moins de 28 ans au 1er octobre de l’année concernée, vous pouvez rester affilié (e) à l’organisme de « Sécurité Sociale étudiante » en cotisant lors de votre inscription administrative,
  • Vous avez plus de 28 ans au 1er octobre de l’année universitaire, vous devez prendre une assurance sociale volontaire (pour cela adressez vous à la C.P.A.M. ou au P.U.E.L. – Pôle Universitaire Européen Lorrain-). Cette couverture sera vérifiée au moment de votre inscription à l’université,
  • Si votre financement de thèse est établi sur la base d’un contrat de travail : vous ne payez pas la « S.S étudiante » au moment de votre inscription, la cotisation S.S. étant déjà prélevée sur votre salaire. Sont concernés les allocataires de recherche, les étudiants inscrits en CIFRE, les étudiants titulaires d’un contrat de travail passé avec le laboratoire d’accueil, et les étudiants « volontaires internationaux ».

CARTE EUROPEENNE d’ASSURANCE MALADIE

 

Un accès aux soins médicaux facilité lors de vos déplacements en Europe : créée à l’initiative du Conseil Européen, la Carte Européenne d’Assurance Maladie vous est proposée par votre caisse d’assurance maladie.
Cette carte remplace l’ancien formulaire E-311 ainsi que d’autres formulaires spécifiques aux déplacements temporaires en Europe (E-110, E-119, E-128…).

 

A noter :
La  » Carte Européenne d’Assurance Maladie  » ne remplace pas la  » Carte Vitale  » : vous ne pouvez pas utiliser la « Carte Européenne d’Assurance Maladie » en France.

 

L’ENCADREMENT

 

Les principes
La direction de thèse
La codirection
La cotutelle
Le co-encadrement scientifique
La rédaction de la thèse

 

Les principes

 

Le directeur de thèse, quels que soient ses titres, doit satisfaire aux conditions d’activités de recherche et d’activités d’encadrement.
Un directeur de thèse doit être rattaché à un laboratoire de recherche (en principe un laboratoire de l’établissement où il exerce ses fonctions d’enseignement), et relève à ce titre d’une école doctorale.
Son doctorant sera de fait rattaché à une unité de recherche et à une école doctorale.

 

La direction de thèse

 

(art. 17 de l’arrêté du 07 août 2006)

 

Les fonctions de directeur de thèse peuvent être exercées :

 

  • par les professeurs et assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du Conseil National des Universités ou par des enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du ministère de l’éducation nationale ;
  • par les personnels des établissements publics et fondations de recherche habilités à diriger des recherches ;
  • par d’autres personnalités, titulaires d’un doctorat, choisies en raison de leur compétence scientifique par le chef d’établissement, sur proposition du directeur de l’école doctorale et après avis du conseil scientifique de l’établissement. Le directeur de thèse doit être titulaire de l’Habilitation à Diriger les Recherches (H.D.R). L’encadrement est subordonné à l’autorisation du Conseil Scientifique et Pédagogique de l’Ecole Doctorale après examen du dossier d’inscription du doctorant.

 

La co-direction

 

Dans le cadre d’une co-direction classique de thèse, le directeur et le codirecteur de thèse sont, tous deux, habilités à diriger des recherches (H.D.R.), et dépendent en général de deux établissements différents (français voire étrangers). Cependant, l’étudiant est inscrit dans un seul établissement et un seul doctorat sera délivré.

 

La cotutelle

 

La doctorante ou le doctorant en cotutelle effectue ses travaux de recherche sous la responsabilité conjointe d’un directeur de thèse en France et d’un directeur de thèse à l’étranger, dans le cadre d’une collaboration entre les deux professeurs. Dans chaque pays, le directeur de thèse exerce pleinement la fonction de tuteur.

 

L’étudiant en cotutelle de thèse est inscrit à temps complet dans deux établissements. Ses études doctorales répondent aux exigences des deux programmes et sont soumises aux règlements en vigueur dans les deux établissements. Soutenance unique, en France ou dans le pays étranger, mais l’étudiant reçoit deux diplômes, un doctorat français et un diplôme étranger.

 

Le co-encadrement scientifique

 

Dans le cadre d’un co-encadrement scientifique, le directeur de thèse HDR peut être assisté, dans ses activités d’encadrement, par un enseignant-chercheur membre ou non de son équipe de recherche. Cependant, seul un directeur de thèse n’est officialisé dans le jury de thèse.

 

La rédaction de votre thèse

 

La langue de rédaction.
En son article 11, la loi du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française stipule :
Art. 11. – La langue de l’enseignement, des examens et concours, ainsi que des thèses et mémoires dans les établissements publics et privés d’enseignement est le français, sauf exceptions justifiées par les nécessités de l’enseignement des langues et cultures régionales ou étrangères ou lorsque les enseignants sont des professeurs associés ou invités étrangers.
Ces dispositions sont reprises et codifiées dans l’article L-121-3 II du Code de l’Education. Un courrier du Ministère en date d’avril 2006 rappelle les termes de cette loi stipulant le caractère obligatoire de l’emploi de la langue française ainsi que son utilisation.

 

La thèse conduisant à la délivrance d’un diplôme national français, il est de règle qu’elle soit rédigée et soutenue en français.
Le décret n° 205-450 du 11 mai 2005 relatif à la délivrance de diplômes en partenariat international et l’arrêté du 06 janvier 2005 relatif à la co-tutelle internationale de thèse aménagent ces principes dans l’espace européen de l’enseignement supérieur.

 

Dans le cas d’une thèse faite en cotutelle :
La thèse est co-encadrée par un directeur de thèse français et un directeur étranger. Une convention spéciale (convention de co-tutelle de thèse) est établie en première année de thèse, mentionnant dans quelle langue le mémoire sera rédigé, et quelle quantité du mémoire sera traduite dans l’autre langue. Si la langue de rédaction n’est pas le français, l’UPV-M impose la rédaction d’un résumé de 20 pages minimum en français (cf les cas particuliers)

 

La procédure administrative

 

LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE

 

La première inscription en thèse

 

Pour s’inscrire en doctorat, l’étudiant doit être titulaire d’un diplôme national de Master (ou D.E.A.) ou d’un diplôme conférant le grade de master (diplôme d’ingénieur), à l’issue d’un parcours de formation établissant son aptitude à la recherche, conformément à l’article 14, alinéa 2, de l’arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale.
Si cette condition de diplôme n’est pas remplie, l’étudiant peut bénéficier d’une dérogation : le Président peut par dérogation et sur proposition de l’Ecole doctorale inscrire en doctorat des étudiants ayant effectué à l’étranger des études d’un niveau équivalent, ou bénéficiant de la validation des acquis (cf rubrique : demandes de dérogations ).
En vue de son inscription l’étudiant dépose auprès du directeur de l’Ecole Doctorale une proposition de sujet de thèse de recherche visée par son directeur de thèse, et son directeur de laboratoire.

 

Lors de sa 1ère inscription en thèse, le doctorant signe la Charte des Thèses (cf rubrique Cadre général des Etudes Doctorales, la Charte des Thèses (40 Ko) de l’Université Paul Verlaine-Metz.

 

NB – L’inscription en 2ème et 3ème années de doctorat n’est pas renouvelée tacitement – elle doit l’être au début de chaque année universitaire par le doctorant.

 

Le volet pédagogique

 

Après avoir définitivement arrêté le choix de votre thème de recherche, votre laboratoire d’accueil et votre directeur de thèse, il convient d’officialiser votre inscription en thèse :
Pour votre inscription en thèse, la première démarche est de vous adresser à la scolarité 3ème cycle de l’U.F.R. pour obtenir le formulaire « inscription en doctorat 1er – 2ème – 3ème année ».
Cet imprimé complété et visé par vous-même, votre directeur de thèse et le directeur de laboratoire sera soumis au directeur de l’Ecole Doctorale, qui le retournera au service de la Scolarité 3ème cycle de l’U.F.R., revêtu de son avis favorable.
Ce formulaire ainsi complété et validé, vaut autorisation d’inscription en 1ère année.

 

Le volet administratif

 

Autorisé à vous inscrire, vous vous adressez de nouveau à la scolarité de 3ème cycle de l’UFR pour satisfaire aux formalités d’inscription administrative.
Au préalable, vous téléchargerez la fiche d’inscription en ligne sur le site de l’Université Paul Verlaine – Metz, rubrique « inscription»

 

Un rendez-vous vous sera alors donné via internet pour déposer votre dossier à l’UFR et vous acquitter de vos droits d’inscription.
Pour information, montant des droits pour l’année 2006-2007 :

 

ATTENTION :

 

La date butoir pour votre inscription en thèse est fixée pour 2006/07 au : vendredi 15 décembre 2006, délai de rigueur.

 

Le serveur des inscriptions en ligne est ouvert en deux temps :

 

  • durant la première quinzaine de juillet
  • à partir de la dernière semaine d’août.

Les Conventions Industrielles de Formation par la REcherche (CIFRE)

 

Contrairement aux financements précédemment listés , qui font l’objet de nombreuses candidatures, il existe un moyen de financer sa thèse largement sous-utilisé : les CIFRE

 

Le principe d’une CIFRE

 

Les conventions CIFRE associent autour d’un projet de recherche, qui conduira à une soutenance de thèse de doctorat, trois partenaires : une entreprise, un jeune diplômé, un laboratoire.
Elles s’adressent aux entreprises qui s’engagent à confier à un jeune diplômé (Bac+5) un travail de recherche en liaison directe avec un laboratoire extérieur.
L’entreprise signe un contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée de 3 ans (article D 121.1-d du Code du Travail) et verse à son « jeune Cifre » un salaire supérieur ou égal à 20 215 euros (salaire annuel, brut, hors charges patronales). Dans les cas de diplômés non ressortissants de l’Union Européenne, l’entreprise devra leur obtenir une autorisation de travail à temps plein. Pendant les trois ans que dure la Convention, l’entreprise se voit attribuer une subvention forfaitaire annuelle de 14 635 euros, que lui verse l’Association Nationale de la Recherche Technique (A.N.R.T.), responsable de la gestion et de l’animation des conventions CIFRE, pour le compte du Ministère Chargé de la Recherche.
L’A.N.R.T n’intervient qu’une fois les trois partenaires réunis.

 

Conditions pour contracter une CIFRE

 

L’entreprise doit être de droit français.
Depuis décembre 2005, le Ministère de la Recherche, a décidé, à titre expérimental, d’ouvrir la procédure CIFRE à des « structures » non industrielles. Une trentaine de conventions seront signées pour l’année 2006.
Peuvent désormais bénéficier de la convention CIFRE : Collectivités Territoriales, Parapubliques, Associations à vocation sociale, O.N.G, C.A.U.E. (Conseils d’Architecture et d’Urbanisme et Environnement), Établissements consulaires : Chambres de Commerce et d’Industrie, Chambres d’Agriculture, Chambre des Métiers…

 

Toutefois, avant de déposer votre dossier de candidature CIFRE, veuillez faire parvenir par mail, à cette adresse : cifre@anrt.asso.fr , votre pré-dossier.

 

Ce dossier doit contenir :
- la présentation de la structure (toutes informations sur l’activité, la répartition des ressources),
- le C.V. détaillé du candidat,
- un résumé du sujet de thèse,
- la présentation du laboratoire académique.
Ces éléments nous permettront, en accord avec le Ministère de la Recherche, de statuer sur la recevabilité de la demande.

 

Attention : les modalités de la procédure CIFRE restent les mêmes (même durée de contrat, même montant de subvention, même rémunération minimum du doctorant etc.)

 

Le candidat, âgé d’environ 26 ans, est titulaire d’un diplôme de niveau BAC + 5 récent. Il ne devra pas s’être engagé dans des études doctorales depuis plus d’un an. Il s’agit pour lui d’une première expérience professionnelle. Il a vocation à faire carrière en entreprise. Dans le cas des diplômés d’écoles d’ingénieurs, de commerce ou de gestion non titulaires d’un D.E.A. ou d’un master-recherche, ils devront l’obtenir pendant la première année de la convention. La procédure CIFRE est ouverte à toute nationalité.

 

Le laboratoire sera implanté dans une université, une école, un organisme public de recherche, un centre technique. Ce peut être un laboratoire étranger. Il doit pouvoir encadrer efficacement le candidat de façon à lui donner une formation par la recherche de qualité.

 

L’instruction du dossier

 

L’instruction se fait à tout moment au cours de l’année. La décision est, en général, prise dans les deux mois qui suivent le dépôt d’un dossier complet.

 

La commission d’attribution statue au vu de plusieurs expertises :
- Une expertise technico-économique, effectuée par le Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie (D.R.R.T.) de la région de l’entreprise, qui rend compte de la santé financière de l’entreprise, son implication effective, sa capacité à donner une formation industrielle au candidat.
- Deux expertises scientifiques qui jugent de l’adéquation entre le sujet proposé et la formation doctorale et de la qualité de l’équipe de recherche.

 

Les critères de sélection

 

- Répondre à une stratégie générale dans l’entreprise :
Le sujet proposé doit faire partie d’une volonté de développement de l’entreprise et être lié à son domaine d’activité.

 

- Donner une formation effective en entreprise :
En fin de convention le docteur doit pouvoir justifier d’une expérience professionnelle.

 

- Proposer un sujet ouvert sur le monde de l’entreprise :
En cas de recherche d’emploi, le  » Cifre  » doit pouvoir valoriser ses acquis méthodologiques et scientifiques.

 

- Fournir un dossier complet :
Les différents experts doivent pouvoir trouver dans les dossiers les éléments nécessaires à leur décision : documents présentant l’entreprise, C.V. complet du candidat, sujet de recherche développé, présentation de l’équipe de recherche en termes d’encadrement, de résultats et de moyens techniques et scientifiques. Des demandes de compléments d’information peuvent rallonger notablement la durée de l’instruction.

 

Depuis 1999, la Région Lorraine a signé une convention avec l’Association Nationale de la Recherche Technique (ANRT), outil de l’État pour accorder les CIFRE, lui permettant d’abonder les bourses CIFRE réalisées dans les PME-PMI lorraines (moins de 500 salariés). Pour cette raison, la Région lance un appel d’offres chaque année au mois de mars. Les dossiers sont traités au Service de la Recherhe et des Etudes Doctorales (S.R.E.D.) de l’Université Paul Verlaine-Metz et doivent être présentés à son Conseil Scientifique avant d’être renvoyés à la Région lorraine.
La bourse est versée à l’U.P.V-Metz par tranche annuelle sur justification des dépenses. Sont pris en charge les frais de déplacement du doctorant, les frais de documentation (abonnement à des revues scientifiques, achat d’ouvrages…), de publication de communications et de participation du doctorant à des congrès, frais d’amortissement d’équipement, frais de propriété industrielle.
Renseignements sur le site de la Région lorraine (rubrique compétences/Enseignement supérieur et recherche/contrat de projets d’établissements/soutenir les CIFRE)

 

Chiffres et témoignages :

 

- chiffres : brochure PDF en ligne de l’ANRT
Contacts
Site du ministère de la recherche
Association Nationale de la Recherche Technique (A.N.R.T.)
Service CIFRE
41, boulevard des Capucines
75002 – Paris
Tél : 01.55.35.25.60
E-mail : cifre@anrt.asso.fr
Site de l’ANRT(espace CIFRE)

 

D.R.R.T. de la Région Lorraine:
Délégué Régional : Bernard Decaris
DRIRE – 15, rue Claude Chappe
57071 – METZ Cedex 3
Courriel : DRRT-LORRAINE@industrie.gouv.fr
Tél : 03.87.75.38.19
Fax : 03.87.74.62.45

VADE-MECUM

Rédaction

Consultez le guide pour la rédaction et la présentation des thèses à l’usage des doctorants.
Respectez le Code de la propriété intellectuelle pour la rédaction de la thèse (pas d’articles avec la feuille de style éditeur, de schémas pour lesquels vous n’auriez pas les droits,…)
Insérez le logo de l’ Université Paul Verlaine. Metz sur la page de titre.

 

DROIT :

MISE EN ŒUVRE DES ACCORDS SECTORIELS SUR L’UTILISATION DES ŒUVRES PROTÉGÉES À DES FINS D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE

Note du 23-1-2007
NOR : MENJ0700078X
RLR : 180-1
MEN – DAJ B1

puceverte dans THESE : PREPARATION Le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a conclu, avec les titulaires des droits d’auteur et en présence du ministre de la culture et de la communication, cinq accords sur l’utilisation des œuvres protégées à des fins d’enseignement et de recherche, à raison d’un accord pour chacun des grands secteurs de la propriété littéraire et artistique : l’écrit, la presse, les arts visuels, la musique et l’audiovisuel.

http://www.education.gouv.fr/bo/2007/5/MENJ0700078X.htm

AFP DE TCHEQUIE

Classé dans : AFP DE TCHEQUIE — Daniel MICHEL @ 9:45

ARTICLES sur mon blog perso. reste peu de place because Photos. Salut Cénék…A + sur le mél

AFP du QUEBEC

Classé dans : AFP DU QUEBEC — Daniel MICHEL @ 9:38

Liste des articles..sur Blog à part…

A voir :

 

l'enclos à moutons |
Réflexions , si j'ose dire... |
Blog Radio Si |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | melimelo dans un bateau...
| La vie d'un aquarium Americain
| Kiina no Geshuku